Nouvelles de Lémania N°5

Nouvelles de Lémania N°5

Une trentaine d’élèves du groupe Lémania se sont présentés avec succès aux examens de la maturité fédérale cet automne. Vous trouverez leurs noms dans le palmarès. Nos plus vives félicitations à eux tous !

Vous trouverez aussi dans ce numéro des informations sur quelques développements récents concernant Lémania, ainsi que des nouvelles d’anciens élèves, dont un prix Nobel de chimie !

Je vous souhaite une bonne lecture et vous rappelle que c’est avec plaisir que je recevrai à mon adresse email ci-dessous toute information que vous souhaiteriez voir publiée dans les Nouvelles de Lémania.

Philippe Du Pasquier

Président de Business School Lausanne

Membre du Conseil d’administration de Lémania

philippe.dupasquier@bsl-lausanne.ch

UN ANCIEN ELEVE DU COLLEGE PIERRE VIRET PRIX NOBEL DE CHIMIE 2017

Le 4 octobre 2017, M. Jacques Dubochet, né en 1942, chercheur de l’Université de Lausanne, est colauréat du prix Nobel de chimie avec ses collègues Joachim Frank (Etats-Unis) et Richard Henderson (Royaume-Uni). Ils sont ainsi récompensés pour leurs travaux de recherche en micro-cryoscopie électronique.

La contribution-clé de Jacques Dubochet a été de découvrir dans les années 80 comment refroidir l’eau assez rapidement pour qu’elle permette aux molécules organiques de résister au vide qui règne dans les microscopes électroniques. Sa méthode: vitrifier l’eau, en la congelant si vite qu’elle empêche le vide et le faisceau d’électrons de détruire cette fragile construction vitale. Grâce à cette méthode, «les chercheurs peuvent désormais produire (…) des structures tridimensionnelles de biomolécules», a justifié le jury Nobel. Ils peuvent ainsi «visualiser des processus qu’ils n’avaient jamais vus auparavant, ce qui est décisif tant pour la compréhension fondamentale de la chimie de la vie que pour le développement de médicaments».

Dans les nombreuses interventions qu’il a faites dans les media, Jacques Dubochet a souvent insisté sur le fait qu’un chercheur doit être capable de collaborer au sein d’une équipe.

A cause de sa dyslexie, il a connu des difficultés au gymnase. Ses parents l’ont alors envoyé dans un internat à Trogen, dans le canton d’Appenzell, où il a regagné confiance en lui. A son retour dans le canton de Vaud, il a suivi deux ans d’études au Collège Pierre Viret et rapidement réussi sa maturité fédérale, ce qui lui a ouvert les portes de l’EPUL (future EPFL).

Jacques Dubochet a obtenu un doctorat en biophysique à l’Université de Genève. Il a été professeur à l’Université de Lausanne de 1987 à 2007.

Homme droit et généreux, soucieux du bien commun et inquiet du changement climatique, Jacques Dubochet est député socialiste au conseil communal de Morges.

Pour en savoir plus, voici quelques liens :

https://en.wikipedia.org/wiki/Jacques_Dubochet

www.letemps.ch/sciences/2017/10/04/jacques-dubochet-savant-atypique

www.24heures.ch/vaud-regions/lausanne-region/dubochet-science-raison-vivre/story/24237060

PALMARES DE MATURITE

Saviez-vous que pas moins de quatre écoles préparent à la maturité suisse dans le groupe Lémania ?

Il s’agit, outre la maison-mère, du Collège Pierre Viret à Lausanne (www.pierreviret.ch), de l’Ecole des Buissonnets à Sion (http://www.buissonnets.ch/fr) et de l’Institut Domi (http://www.institut-domi.ch/), qui offre des formations à distance et dont le secrétariat se trouve dans les locaux de l’Ecole Lémania.

Saviez-vous que pas moins de 12 options spécifiques sont possibles selon les règlements de la maturité fédérale ?

Les 31 candidats présentés avec succès par l’une ou l’autre école du groupe lors de la dernière session au mois de septembre ont réussi leur diplôme dans pas moins de neuf d’entre elles. Ils méritent nos plus vives félicitations et tous nos vœux de succès dans la poursuite de leurs études au niveau universitaire.

Option spécifique Arts Visuels :

Elisa RODRIGUES

Option spécifique Biologie-Chimie :

Claudia BARROSO, Vagan DANYELAN, Rémy DAVID, Timothée FURRER, Clara LUGON, Miranda NEE, Orlando PEREIRA CASTILLO, Bastien RABAGLIA, Thomas PRAZ

Option spécifique Droit-Economie :

Paul BERCLAZ, Emel KAT, Alicia ROUILLER, Diana TRENDAFILOVA, Lambert VONLANTHEN

Option spécifique Espagnol :

Sandra DAVOLI, Jérémie GUYOT, Dennis MADER, Adrian SALAS

Option spécifique italien :

Amélie CASSAZ, Sophie PACHE

Option spécifique Russe :

Marya MICHENINA

Option spécifique Musique :

Margot PLANTEVIN

Option spécifique Philosophie, Psychologie et Pédagogie :

Nesrine EL TAHER, Sylvain GIRARDET, Estelle MOREN, Julia RIEDER, Nina ROY, Marie WERLEN, Désirée ZURKIRCHEN

Option Physique et Application des Mathématiques :

Lorenzo MARTINESI

Personne ne s’est présenté dans les trois options spécifiques non représentées dans ce palmarès, à savoir le latin, le grec ancien et l’anglais.

QUELQUES NOUVELLES DE LEMANIA ET DU GROUPE

Changements de direction pour les études secondaires et le baccalauréat international

Suite au départ de M. Sébastien Morard à la fin de l’année scolaire 2016-17, c’est Mme Olga Théofanides qui a repris la direction de la section secondaire au début de l’année scolaire 2017-18, en plus de la direction des sections de maturité suisse et de baccalauréat français.  Mme Carmen Picard a repris la direction de la section du baccalauréat international. Elle est secondée par Mme Chelsea Lechevallier.

lemania-ecole-lausanne-suisse-international-baccalaureate-carmen-picard
lemania-ecole-lausanne-suisse-maturite-theofanidis

OUVERTURE DE LÉMANIA-ALTDORF

Comme cela avait été annoncé dans la Luzerner Zeitung le 30 janvier 2017 http://www.luzernerzeitung.ch/nachrichten/zentralschweiz/uri/Internationale-Schule-in-Altdorf-startet-diesen-Sommer;art97,954241),  Lémania Altdorf a ouvert ses portes à la rentrée scolaire et accueille une vingtaine d’étudiants chinois qui suivent la classe préparatoire du baccalauréat international, en parallèle au programme secondaire supérieur chinois.

L’école occupe les locaux de l’ancien internat Saint-Joseph, dont les bâtiments ont été entièrement rénovés. Des installations sportives et une piscine sont en cours d’achèvement.

Son président est M. Rui Zhou.

Une cérémonie a eu lieu le vendredi 22 septembre en présence de représentants des autorités cantonales du canton d’Uri et du maire d’Altdorf pour célébrer l’ouverture du campus. Elle a été agrémentée par des prestations musicales des élèves.

YANNICK MEYLAN : UN ANCIEN ELEVE A LA TETE D’UNE HORLOGERIE-BIJOUTERIE A VEVEY

Yannick Meylan me reçoit dans sa belle boutique d’horlogerie-bijouterie à la Rue des Deux-Marchés à Vevey.

C’est le 1er août 1990 que son père Lionel, ancien élève de Lémania lui aussi, a fondé l’entreprise Lionel Meylan SA et ouvert une première boutique à la Place du Marché à Vevey. Descendant d’une longue dynastie d’horlogers originaire de la Vallée de Joux, il s’était spécialisé dans la restauration et l’entretien d’horloges, qu’il allait chercher chez ses clients et ramenait chez eux pour les installer quand elles avaient passé par son atelier.

Son atelier était exposé à la vue du public dans cette première boutique, devenue trop petite avec la progression de ses affaires. La nouvelle boutique de la Rue des Deux-Marchés, ouverte en 2011 dans un bâtiment ancien plein de charme, permet à Lionel Meylan SA d’accueillir de nouvelles marques. En 2016, la boutique de la Place du Marché se déplace à quelques mètres de son adresse historique, à la Rue de Lausanne 14.

Pour plus de détails sur Lionel Meylan SA, suivez ce lien : https://www.lionel-meylan.ch/

Yannick Meylan avait accompli un apprentissage en mécanique générale à l’Ecole des Métiers de Lausanne quand, sur la suggestion de son père, il a suivi une formation de commerce, puis de gestion à l’Ecole Lémania. Il en garde un très bon souvenir. Sa classe, composée d’élèves jeunes et de personnes plus âgées, formait une bonne équipe. Il y régnait une ambiance agréable. Il se souvient de quelques-uns de ses camarades qui lui ont beaucoup apporté sur le plan humain. Il a trouvé les cours très intéressants, en particulier ceux de M. Loertscher, directeur des études commerciales.

Yannick a rejoint l’entreprise familiale en 2003 et son frère Julien, ancien élève de Lémania lui aussi, en 2006.