Débat en anglais “To live forever would be perfect”

Débat en anglais “To live forever would be perfect”

Débat en anglais (entre la classe II de maturité et la Terminale Bac) animé par le professeur d’anglais.

“To live forever would be perfect” (Vivre pour toujours serait parfait)

Le débat est un événement annuel entre les élèves qui passent la Maturité suisse et ceux qui passent le Baccalauréat français. Considérant que c’était la mise sur pied de mon premier débat en tant qu’enseignant, je n’étais pas certain de la manière dont cela allait se passer. En classe, mes élèves se sont passionnés pour exprimer leur point de vue, et désiraient assister à un débat depuis longtemps.  Puis, tout d’un coup, le moment est arrivé. Cependant, j’ai réfléchi à la façon dont ils pourraient s’opposer à leurs homologues et était-il possible pour eux de bien exprimer les idées en anglais ?

Les élèves ne connaissaient pas le sujet avant d’arriver, mais dès que nous avons tiré à pile ou face pour décider qui est pour et qui est contre, le temps a commencé à compter. Au bout de 15 minutes, les élèves ont dû resserrer les rangs par rapport au sujet et être prêts à se battre pour leur camp.

Tout a commencé avec les élèves de Maturité qui ont présenté des arguments scientifiques sur les avantages de pouvoir vivre éternellement. Cela a ensuite été contré par le point de vue philosophique et éthique sur la façon dont cela ne pouvait pas fonctionner. La bataille a fait rage pendant plus d’une heure avant que les déclarations finales ne soient verbalisées par chaque élève de chaque camp et qu’un éventuel vainqueur ne soit choisi parmi les juges. C’était très serré et cette année, la coupe a été remise aux élèves de Maturité. Félicitations à eux !

Ce qui m’a surpris tout au long de ce processus, c’est le niveau détaillé de chaque argument et le plaisir que les élèves ont pris à participer. Les arguments ont été clairement présentés et bien réfléchis et compris, ce qui a provoqué des réactions assez vives. Dans l’ensemble, ce fut un énorme succès et j’attends avec impatience celui de l’année prochaine.